Octave Mirbeau

Octave Mirbeau (* 16. Februar 1848 in Trévières, Frankriek ; † 16. Februar 1917 in Paris, Frankriek) weer en franzöösch Schriever, Dramatiker, Kunstkritiker un Intellektuellen.

Octave Mirbeau

WarkenBearbeiten

RomanenBearbeiten

  • Le Calvaire (1886)
  • L'Abbé Jules (1888).
  • Sébastien Roch (1890).
  • Le Jardin des supplices (1899).
  • Le Journal d'une femme de chambre (1900).
  • Les 21 jours d’un neurasthénique (1901).
  • La 628-E8 (1907).
  • Dingo (1913).

Korte VertellselsBearbeiten

  • Contes cruels, 1990.
  • Contes drôles (1995).

DramenBearbeiten

  • Les Mauvais bergers (1897).
  • Les affaires sont les affaires (1903).
  • Farces et moralités (1904).
  • Le Foyer (1908).
  • Les Dialogues tristes (2007).

EssaysBearbeiten

  • Lettres de l’Inde (1991).
  • L'Affaire Dreyfus (1991).
  • Combats esthétiques (1993).
  • Combats littéraires (2006).

VerfilmungenBearbeiten

  • Jean Dréville, Les affaires sont les affaires (1942).
  • Jean Renoir, The Diary of a Chambermaid (1946).
  • Luis Buñuel, Le Journal d'une femme de chambre (1964).
  • Christian Gion, Le Jardin des supplices (1977).
  • Beni Jacquot, Le Journal d'une femme de chambre (2014).

LiteraturBearbeiten

  •   Pierre Michel — Jean-François Nivet, Octave Mirbeau, l’imprécateur au cœur fidèle, Librairie Séguier, Paris, 1990.
  •   Pierre Michel, Les Combats d’Octave Mirbeau, Annales littéraires de l’Université de Besançon, 1995.
  •   Cahiers Octave Mirbeau, n° 1-21, 1994—2014.

WeblenkenBearbeiten